Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

FETE NATIONALE

, par  Suzanne de Beaumont , popularité : 4%
Cet article provient d'un membre ou soutien de NJ, il(elle) s'exprime ici. Vous pouvez vous aussi nous soumettre vos textes.

FETE NATIONALE.

J’ai 90 ans. Depuis plus de 60 ans, je regarde avec intérêt, admiration et fierté, le défilé militaire sur les Champs Elysées. Mon second fils a participé à ce défilé, pendant son service militaire, en tant que porte drapeau de son régiment. De là aussi vient mon intérêt pour cette manifestation patriotique.

Cependant, cette année, je ressens une orientation qui dénature le sens de cette fête.
Il y a eu beaucoup de musique, à commencer par le chant des partisans, le chant des communistes. La marseillaise très déformée, j’ai eu du mal à reconnaître le chant que je connais depuis 85 ans.

La célébration nationale du héros martyr, Jean Moulin. On oublie trop que ce personnage était communiste et a travaillé pour les allemands, les ennemis de la France, pendant presque les deux premières années de la guerre. C’est seulement à la rupture du pacte germano soviétique qu’il est devenu un ennemi des allemands, pas un patriote français, un partisan communiste. On a oublié que Georges Bidault, a été le fondateur de la résistance. Fondateur d’une résistance pacifique, non pas dirigée vers des massacres de soldats, mais vers des manifestations de désobéissance envers les autorités allemandes, et de respect pour ce qui restait d’autorité aux gouvernants français, c’est-à-dire au maréchal Pétain. Mais ce Georges Bidault, respecté jusqu’en 1962, a pris position en faveur de l’Algérie Française, et donc son nom doit disparaître de l’histoire de France.

Tout au long du défilé, tout ce qui était une réalisation remarquable française a été attribuée à Charles De Gaulle, comme si la France n’existait en tant que grande puissance que depuis son arrivée. Ce dernier ne s’est imposé en France que par l’épuration et l’installation des communistes au pouvoir. Toute l’administration française, sauf l’armée, est devenu communiste.

Surtout surtout ce que je constate depuis que je vis en France, c’est l’impunité des communistes. Ils ont tabassé presque à mort un prof d’université qui enseignait le respect de la réalité contre les idéalismes et notamment le communisme, Pas de coupable, pas d’enquête. Il y a trop d’exemples et de preuves de cet état de liberté. Un des derniers exemples que j’ai constaté à Biarritz. Le front national a donné rendez-vous à ses adhérents locaux, un dimanche, au siège d’une association qui a bien voulu lui louer ses locaux en pleine campagne et loin de toute agglomération. Quand les organisateurs se sont présentés ils ont trouvés les lieux entièrement ravagés et en partie brulés. Il n’y a pas eu d’enquête, pas de coupables. C’était normal en France.

La fête nationale du 14 juillet a mis en évidence la prépondérance du communisme, même les personnages félicités et décorés par le chef de l’état étaient tous des communistes déclarés.

Notre président pratique la politique des soviets. A chaque occasion, au lieu de recourir à l’assemblée nationale il crée un machin, un grand débat etc.. Ce qui revient à créer des soviets c’est-à dire des assemblées, de membres pas élus mais choisis par lui seul, assemblées chargées d’établir une politique de gouvernement du pays.
Cette année 2023 mémorable, rétablit et renforce le communisme dans notre pays.

Navigation



TWITTER semble avoir bloqué certaines diffusions, il n'y aucun tweet pour l'instant.