] ]
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

Droit de grève ou droit d’emmerder ?

, par  NEMO , popularité : 5%
NJ-Ile de France
Ils en ont plein la bouche, de « démocratie », « droits de l’homme », « liberté d’expression », « acquis sociaux », « solidarité », « défense de l’intérêt (...)



Les publications de + de 7 jours sont réservées aux membres. Pour lire cet article - vous devez être soutien/donateur(trice)/abonné(e) à NotreJournal
Cet abonnement/soutien vous permet d'accèder à toutes les parties du site de NotreJournal et ses archives ainsi qu'à supprimer les pubs.
- Aidez-nous à maintenir l'expression de nos réalités -
Cliquez ici pour DEVENIR MEMBRE et/ou en savoir + !

[1maintenant ils se mettent en grève le jeudi, depuis qu’une loi a décidé que toute grève effectuée un vendredi était considérée comme ne se terminant que le lundi matin = 1 jour de grève, 3 jours de salaire en moins, salauds de patrons briseurs de week-end prolongés

[2actuellement, ce qui prime, c’est l’étalement des retenues de salaires sur une (très) longue période, pour que l’effet de la grève ne les pénalise pas trop.

Navigation