Avez-vous pris votre abonnement 2023 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

INFO 941 AÏN-KIAL

, par  Jean Claude ROSSO , popularité : 4%
Dans l’Ouest algérien, situé à 454 mètres d’altitude et au pied du djebel Sebaa-Choukh, à une altitude de 493 mètres, le village se trouve, au Sud, à 17 kilomètres d’Aïn-Témouchent, sur la route de Tlemcen.

Autour de la grande sebkha, à l’Ouest d’Oran, le mouvement de colonisation ne se prononça que plus tard. En 1855, seulement, l’on créa Bou-Tlélis, en 1856, Lourmel, en 1858, Aïn-El-Arba, en 1859, Er-Rahel et Rio-Salado ; l’on rejoignit ainsi Aïn-Témouchent, où des colons agricoles s’étaient installés dès 1851, et près duquel avait été peuplé en 1855, Aïn-Kial avec une population recensée en 1861 de 120 personnes. Elles seront 749 en 1897.

AÏN-KIAL : Centre de population créé par arrêté du 22 décembre 1855, agrandi en 1880. Il est érigé en commune de plein exercice par décret du 14 janvier 1887. L’orthographe Aïn-Khial est également employée.

Vous invite à découvrir l’Histoire de cette localité peuplée en 1960 de 5 056 habitants dont 446 européens.

BONNE JOURNEE A TOUS
Jean-Claude ROSSO

Navigation



TWITTER semble avoir bloqué certaines diffusions, il n'y aucun tweet pour l'instant.