Avez-vous pris votre abonnement 2021 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez à la Cagnotte 2021
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

INFO 843 LAVIGERIE

, par  Jean Claude ROSSO , popularité : 16%
Version imprimable de cet article Version imprimable
Après la prise d’Alger, dès que nous commençâmes à porter nos armes en dehors de la Mitidja, nous entrâmes en contact avec le DJENDEL. C’est ainsi que le lendemain de l’occupation de MILIANA, le 12 juin 1840, le maréchal VALEE, après avoir refoulé les contingents indigènes qui cherchaient à entraver sa marche, vint camper sur le marché de la tribu à l’Arba du DJENDEL, avant de gagner le plateau des OUAMRI et d’aller ravitailler MEDEA. C’est aussi avec l’intention de suivre le même itinéraire que quelques jours après, le 24 juin, le colonel CHANGARNIER vient à son tour dresser son camp au même endroit. L’année suivante, c’est cette fois le général BARAGUEY-D’HILLIERS, qui opérant dans les mêmes parages, vient s’installer à proximité du même marché. Enfin, en 1842, le général CHANGARNIER voit arriver le 16 juin à son camp du BOU-ROUMI, BAGDADI ben Cherifa qui lui apporte la soumission de la plupart des tribus du Haut Chélif.
Malgré l’intérêt qu’avaient Alger et Oran à pouvoir librement communiquer par l’intérieur, la vallée du Chélif, de même que la vallée du Sahel, ne fut que (...)



Les publications de + de 4 jours sont réservées aux membres. Pour lire cet article - vous devez être soutien/donateur(trice)/abonné(e) à NotreJournal
Cet abonnement/soutien vous permet d'accèder à toutes les parties du site de NotreJournal et ses archives.
- Aidez-nous à maintenir l'expression de nos réalités -

Cliquez ici pour DEVENIR MEMBRE et/ou en savoir + !

Click ici pour recevoir un mail explicatif !

Navigation