Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

INFO 967 BÔNE

, par  Jean Claude ROSSO , popularité : 1%
Dès l’époque turque, Bône a fonctionné comme port, localisé à 2 km au Nord-est des ruines d’Hippone ; à l’abri des inondations de l’oued Seybouse. Mais elle n’était qu’une toute petite ville. La colonisation française en a fait un grand organisme portuaire et une ville importante surnommée La coquète.

En avril 1832, le capitaine Edouard, Buisson d’Armandy s’installe dans Bône avec ses canonniers. D’Armandy envoie au duc de Rovigo, à Alger, un billet lui expliquant que grâce aux trente marins de la Béarnaise, sous les ordres du Lieutenant de vaisseau Fréart, ils ont pris la citadelle de Bône mais sont face aux 5 000 hommes du bey de Constantine. Ils attendent des renforts. Les premiers jours sont difficiles et les vivres manquent. Enfin, le 8 avril, les renforts arrivent avec le brick La Surprise. Le maréchal Nicolas Jean-de-Dieu Soult, ministre de la Guerre à la tribune de la Chambre affirme « La prise de Bône est le plus beau fait d’armes du siècle ».

Bône : Ville d’origine médiévale, passée sous administration militaire française du 26 mars 1832 au 17 février 1845. Son territoire est délimité par ordonnance royale du 12 février 1844. Elle est érigée en commune de plein exercice par ordonnance royale du 31 janvier 1848. Sa municipalité est organisée par décret du 8 juillet 1854.

Vous invite à découvrir l’Histoire de cette belle localité peuplée en 1960 de 162 278 habitants dont 48 249 européens.

BONNE JOURNEE A TOUS
Jean-Claude ROSSO

Navigation



TWITTER semble avoir bloqué certaines diffusions, il n'y aucun tweet pour l'instant.