Avez-vous pris votre abonnement 2019 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

INFO 728 GUELMA

, par  Jean Claude ROSSO , popularité : 9%
Dans l’Est algérien, la ville de GUELMA est située à 60 km au Sud-ouest de BÔNE, son chef lieu départemental. Elle est aussi distante de 150 km de la frontière tunisienne.

D’abord connu sous le nom de MALAKA, site punique important, puis nommé CALAMA, centre qui existait déjà avant la conquête romaine l’endroit était réputé pour sa position stratégique, ses ressources agricoles et thermales. Saint AUGUSTIN et DONATUS évoquent la prospérité de cette cité et, de cette période florissante subsiste un théâtre de 5 000 places construit au 2ème siècle après Jésus Christ et une forteresse Byzantine.

Les ruines de GUELMA furent découvertes le 15 novembre 1836 et l’enceinte de l’ancienne citadelle permit au Maréchal CLAUZEL d’établir, contre une tribu d’arabes, un poste militaire. Elles furent occupées définitivement le 12 décembre 1836. Aussi, décide-t-il d’établir deux années plus tard un camp permanent. C’est ce camp qui sera la base de la ville actuelle qui sera fondée par le général DUVIVIER, à proximité des ruines antiques sur lesquelles tentes et gourbis sont érigés, formant ainsi le nouveau GUELMA.

En 1837, un camp est établi par le Colonel DUVIVIER dans une ancienne enceinte romaine, près duquel des colons s’installent. Sous l’impulsion française la ville commence à renaître de ses ruines et en 1843 apparaît le premier plan d’urbanisme. L’armée recense 200 colons en 1844.

Avec l’arrivée des chalands de 1848 des ouvriers spécialisés s’activent pour construire une ville mais en 1849, l’année du choléra, il meurt plus de colons que de nouveaux arrivants. L’organisation militaire cède la place à l’administration civile et GUELMA devient une Commune de plein Exercice par décret du 17 juin 1854.

Nous vous invitons à découvrir l’histoire cette commune, devenue Sous-préfecture et qui faisait partie du département de BÔNE ; grâce aux auteurs et aux sites précités, détaillée tout au long de cette monographie.

BONNE JOURNEE A TOUS.
Jean-Claude ROSSO

Navigation