Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

DEPUIS 1945

, par  Suzanne de Beaumont , popularité : 9%
Cet article provient d'un membre ou soutien de NJ, il(elle) s'exprime ici. Vous pouvez vous aussi nous soumettre vos textes.

Depuis 1945.

Depuis la victoire des alliés sur l’Allemagne, et depuis la prise du pouvoir, en France, par le roi du micro et donc des medias, Charles De Gaulle, le communisme s’est solidement implanté en France.

Par le biais de tribunaux d’exceptions, c’est-à-dire par des tribunaux constitués de partisans communistes, le déserteur Charles De Gaulle, a fait condamner le maréchal Pétain, qui avait dit aux français : « J’étais avec vous pour la victoire de 1914, je reste avec vous dans le malheur », pour crime de guerre.

Je prétends que Charles De Gaulle était un déserteur parce qu’en 1914, lors de la seule action de guerre à laquelle il a participé, il a été fait prisonnier par les allemands et libéré sur intervention des autorités militaires françaises et donc de Pétain entre autres. En 1939, par peur d’être fait prisonnier de nouveau il a préféré déserter et partir en Angleterre. Mais pour ne pas être déclaré officiellement déserteur il est allé voir Pétain pour lui expliquer qu’il pourrait représenter la France auprès des anglais. Pétain alors, lui a conféré le titre de général à titre provisoire. L’armée française ne lui a jamais accordé ce titre.

Les américains n’étaient pas entrés dans le conflit, et les russes staliniens étaient alliés des allemands. Le communisme déjà bien ancré en France a, pendant presque deux ans, menés des actions contre l’armée française, notamment dans les chemins de fer du nord en sabotant des convois de ce qui restait de l’armée française. Les dirigeants communistes ont travaillé pour fabriquer des armes pour les allemands.

Je possède un portrait du maréchal Pétain, lui, nommé par l’armée maréchal à titre militaire. Ce portrait était dans toutes les cuisines françaises en 1945. Ma belle-mère l’avait soigneusement gardé et j’en ai hérité, il est affiché dans ma cuisine.

N’oublions pas que les américains sont entrés dans la guerre pour défendre les anglais qui n’avaient pas les moyens de contrer l’aviation allemande et qui bombardaient Londres. Jusque là ils livraient du pétrole aux allemands.

Un juif communiste a aidé De Gaulle à organiser le procès de Pétain à la mode communiste pour le faire condamner à mort et le gracier à 90ans. Le gracier pour le jeter dans un cul de basse fosse dans des conditions atroces pour un homme de cet âge, un enfer pendant 5ans. Moi qui ai 90ans je peux dire que je comprends quel enfer physique et mental a vécu Pétain pendant 5ans.

Aidé par les communistes dont il admirait les méthodes à travers son admiration pour Staline, ce monstrueux dictateur, Charles De Gaulle a couvert l’EPURATION. Très peu d’historiens parlent de cette période de plusieurs années de terreur en France.

Les communistes ont pris les choses en main. Les syndicats communistes ont envahi la SNCF, l’EDF, l’Education publique qu’ils ont transformée en Education nationale, ils se sont implantés dans les grandes entreprises. Les français pensent que c’est grâce à eux que les ouvriers ont obtenu de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail. Ce n’est pas sûr que les luttes quelquefois sanglantes, organisées par les syndicats communistes aient été à l’origine de l’amélioration des conditions de vie en France. En Angleterre l’évolution sociale a bien été réalisée sans combats politiques.

L’Angleterre à l’abri du communisme a évolué socialement mieux que la France imbibée des méthodes staliniennes sanglantes pour régler les problèmes sociaux.

Mais quelques hommes avides du pouvoir se sont alignés derrière le « glorieux général »qui n’a jamais mené une action de guerre et s’est contenté de faire de la figuration derrière un micro. Ils en ont fait une figure adoubée par Staline. Le premier acte d’autorité fait par Charles De Gaulle c’est de faire revenir en France un déserteur, condamné par l’armée, il aurait du être fusillé selon les « les lois de la guerre » si, il existe vraiment « des lois de la guerre ». Il l’a fait revenir en France et lui a donné le pouvoir de réorganiser la France. C’est ce qui s’est passé sous l’épuration.

Le plus terrible des crimes de guerre : avoir couché avec un allemand : il fallait tondre ces femmes soigneusement choisies parce qu’elles étaient sans défenses et surtout qu’elles avaient des biens qui sont passés dans la poche des membres de ces tribunaux d’exceptions jamais condamnés par le grand Charles.

Grâce à lui, et malgré la qualité de ses ingénieurs, dont on lui a attribué le mérite, la France a commencée, peu à peu, à disparaître.

Aujourd’hui le chef de l’état français investi de pouvoirs discrétionnaires par De Gaulle agit depuis 7ans pour faire disparaître ce pays nommé la France.

Il s’est bien gardé de remettre en cause un traité qui lie la France à l’Algérie. Ce traité rend effectif le fait que la France a perdu la guerre et que les algériens qui viennent vivre en France, viennent dans un pays vaincu où ils vont devenir les maîtres. Ils pourront appliquer la charia, le rêve de tous les jeunes musulmans de France.

Dès sa première élection monsieur Macron a fait publier une photo symptomatique pour moi, cette photo où on le voit hilare devant deux jeunes noirs qui se moquent de lui par des gestes évocateurs. Cette photo n’a pas été publiée contre son gré, au contraire.

Monsieur Macron parle mieux l’anglais, surtout l’américain, que le français qu’il méprise : « il n’existe pas de culture française » il faut tout faire pour faire disparaître cette soi-disant culture. Avec l’aide des communistes, ou plutôt des socialistes, nouvelle formule pour éloigner la mémoire stalinienne, l’école publique, ah non pas publique mais nationale, a ramené cette institution au dernier rang des pays évolués.

Non, monsieur Macron n’aime pas la France il veut la faire disparaître, dissoudre dans l’Europe aux mains des allemands et des américains qui eux ont des dirigeants qui aiment leur pays.