Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

COMMUNISTES EN 1945

, par  Suzanne de Beaumont , popularité : 4%
Cet article provient d'un membre ou soutien de NJ, il(elle) s'exprime ici. Vous pouvez vous aussi nous soumettre vos textes.

COMMUNISTES EN 1945

Tant que personne en France ne remettra en cause la politique installée par De Gaulle et les communistes en 1945, rien ne changera et la France sera condamnée à disparaître comme prévu par le maréchal JUIN.

Il faut commencer par revoir le procès inique du maréchal Pétain. Grâce à sa stature militaire et le respect qu’il inspirait à l’armée allemande il a obtenu un cessez le feu qu’il avait refusée aux allemands en 1918. Ainsi il a obligé les allemands à passer par lui pour toutes les décisions gouvernementales prises en France. Après la rupture du pacte germano soviétique, il faut rappeler que pendant presque deux ans les communistes français ont travaillés pour les allemands alors que le maréchal Pétain les éloignait du gouvernement français dont il avait la charge, après deux ans de collaboration avec les allemands, les communistes ont obéi, comme un seul homme, aux ordres de Staline, rupture du pacte, et se sont décidés à travailler pour la France. Ainsi, Staline ce magnifique homme politique, installait son pouvoir en France, pouvoir qui n’avait rien à voir avec l’intérêt réel de la France.

Pétain de son côté avait des pourparlers secrets avec les américains, et permettait au général Weygand d’organiser les forces militaires d’outre-mer. L’armée d’Afrique a combattu sur de nombreux fronts en commençant par la Tunisien en 1940, mon père y était. L’examen des chiffres officiels montre que les juifs de France ont beaucoup moins souffert que ceux de tous les autres européens. Aucun autre pays européen n’a obtenu un cessez le feu, les allemands y sont entrés et ont pris la direction de leurs gouvernements, ils y ont installé les pogroms et tué des juifs par milliers alors qu’en France les juifs étrangers étaient arrêtés et envoyés dans des camps de concentration allemand, les juifs français étaient protégés par Pétain tant que les allemands se sont cru obligés d’avoir sa signature pour les déportés. C’est comme cela qu’a eu lieu la rafle du veld’hiv qui a vu les allemands déporter des centaines d’enfants juifs.

Mais en 1945, avec l’aide de Staline et des communistes De Gaulle a couvert « l’épuration ». Les communistes qui avaient repéré les femmes seules, veuves de soldats morts pour la France, les ont fait comparaître devant des tribunaux populaires, sans aucun magistrat réel, les ont tondues en public, au prétexte qu’elles avaient commis des crimes de guerre, elles avaient soi-disant couché avec des allemands, quel horrible crime de guerre. Et comme par hasard beaucoup de ces juges populaires sont devenus propriétaires des biens de ces femmes. Tandis que De Gaulle s’inquiétait de savoir où en était l’épuration, si cette épuration se développait bien, cela pendant plusieurs années, et faisait des milliers de morts, il installait au gouvernement un déserteur reconnu comme tel par l’armée. Les communistes se sont emparés de toutes les administrations et des grandes entreprises françaises. Il ne faisait pas bon de ne pas se reconnaitre communiste.

Puis De Gaulle organisait le procès de Pétain. Toute les études de droit montre que ce procès na été qu’une mascarade. Les juges aux ordres de De Gaulle ont condamné Pétain à mort et De Gaulle l’a gracié. Une grâce organisée en torture physique et mentale. Pétain enfermé à 90 ans dans un cachot en demi sous-sol, personne n’avait le droit de lui adresser la parole même ses gardiens, le chauffage était presqu’inexistant. Pétain a résisté à cette horreur, je sais de quoi je parle, j’ai 90 ans, pendant cinq ans, merci De Gaulle pour cette grâce si bien organisée en torture terrible.

A partir de là tout, en France, a changé et d’abord l’enseignement public devenu éducation nationale. Les parents n’éduquaient plus leurs enfants, c’était la nation communiste qui s’en chargeait. Chez les communistes il ne fallait pas qu’une tête dépasse, plus de classement, plus de notes, pas de bons élèves, si un enfant doué était repéré, les instituteurs devaient tout faire pour le rabaisser. On voit aujourd’hui le résultat de cette politique. Cela s’appelait le nivellement par la base. Cette idéologie mortifère a contaminé, sous prétexte d’humanité, toute la France. On voit aujourd’hui les résultats de cette politique pendant plus de 70 ans.
Une seule activité populaire a échappé à cette étrange tyrannie : le sport.
Dans trois ans sera-t-il encore possible que la France algérienne redevienne LA FRANCE