Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

Retrait de l’armée israélienne des gouvernorats de Gaza et du Nord

, par  Réseau International , popularité : 5%
Cet article provient d'une source externe à NJ sans autorisation mais à titre d'information.
Article publié le 2 février 2024

par Ramzi Mahmud

Pour la première fois depuis le début de l’offensive terrestre dans la bande de Gaza le 27 octobre 2023

L’armée israélienne s’est retirée ce jeudi des zones du nord-ouest des gouvernorats de Gaza et du nord de la bande, et ce, pour la première fois depuis le début de son offensive militaire terrestre le 27 octobre 2023.

Le correspondant d’Anadolu a rapporté que l’armée et ses engins militaires se sont complètement retirés pour la première fois depuis le 27 octobre des zones dans lesquelles ils avaient pénétré dans la région occidentale du gouvernorat du Nord de la bande de Gaza, qui inclut les quartiers d’Al-Tawam, d’Al-Karama et l’avenue Al-Rashid.

L’armée s’est également retirée, selon la même source, des quartiers résidentiels situés dans les zones nord-ouest du gouvernorat de Gaza, à savoir la « Sécurité générale », « Al-Maqousi », « Tours des renseignements », « Bahloul » et « l’avenue Al-Rashid ».

Quelques heures après le retrait, les habitants de ces zones sont allés inspecter leurs maisons et leurs biens, qu’ils ont été obligés de quitter au début de la guerre contre la bande de Gaza.

Plusieurs citoyens ont déclaré au correspondant d’Anadolu qu’ils « avaient pu se rendre dans cette zone pour la première fois depuis le début de l’offensive terrestre ».

Le 27 octobre 2023, l’armée israélienne a entamé une opération militaire terrestre où elle a fait des incursions dans plusieurs zones et quartiers des gouvernorats de Gaza et du Nord.

Depuis la mi-décembre, l’armée a entamé son retrait progressif des zones du gouvernorat du Nord, suivi au début janvier par des retraits partiels des quartiers et des zones du gouvernorat de Gaza.

Renouvelant son incursion dans certaines zones des gouvernorats de Gaza et du Nord, à la mi-janvier, pour mener des opérations rapides, l’armée a changé sporadiquement ses lieux d’incursion, tout en effectuant des retraits après la fin de ses opérations, vers ses emplacements proches les périphéries est et nord du gouvernorat du Nord, ainsi que les parties est et « sud-ouest » de Gaza.

Depuis le 7 octobre 2023, l’armée israélienne mène des opérations militaires meurtrières dans la bande de Gaza qui ont fait jusqu’à la journée du mercredi « 26 900 tués et 65 949 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes », selon les autorités palestiniennes, et provoqué « des destructions à grande échelle et une catastrophe humanitaire sans précédent », selon les Nations unies.

Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

source : Agence Anadolu

Voir en ligne : https://reseauinternational.net/ret...