Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

Peut-on défendre l’individu sans recourir au collectif ?

, par  Contrepoints , popularité : 4%
Cet article provient d'une source externe à NJ sans autorisation mais à titre d'information.

« Les libéraux ne jurent que par l’individu et rejettent le collectif sous toutes ses formes » .

Voilà probablement la PIRE caricature que l’on peut faire de la philosophie que nous partageons.

Qui peut nier que l’être humain ne survit et ne peut prospèrer qu’en communauté ? L’économie de marché est la plus belle illustration de ce que peut accomplir la coopération d’individus laissés libres d’agir. C’est même pour cela que les nationalistes rejettent le marché : la société ouverte est par définition basée sur l’interdépendance et donc sur la co-existence pacifique.

La « guerre économique » que nous vendent les médias et les politiques est un non-sens absolu : le libre-échange est un jeu à somme positive ! La notion même d’entreprise est une merveille de collectif résultant d’un ordre spontané. Que dire enfin des institutions de la société civile comme la famille, les congrégations religieuses et les nombreuses associations ?

Rejeter la contrainte de l’État et son obsession pour l’uniformisation n’est en rien un rejet de la communauté, bien au contraire !

Un collectif de défense de l’individu

Contrepoints est une success-story collective : fondé par des bénévoles, le journal a gagné sa reconnaissance dans le paysage médiatique par un travail quotidien, laborieux, contre des vents idéologiques contraires. L’équipe a parfois changé, mais l’institution demeure grâce à la constance du travail accompli par tous : bénévoles, auteurs, salariés… et donateurs ! Car sans votre soutien – même modeste mais renouvelé chaque année – Contrepoints n’existerait pas. Nous pensons que les petits donateurs comme vous sont la plus sûre garantie de la pérennité de Contrepoints tout en maintenant son indépendance.

Une contribution à la hauteur de vos moyens mais régulièrement renouvelée est le plus précieux soutien pour une rédaction indépendante capable de se projeter dans le futur.

La mobilisation doit s’accélérer pour atteindre l’objectif

Nous parvenons à toucher des millions de lecteurs avec un budget minimal. Il n’existe pas de moyen plus efficace pour transformer un euro en pédagogie libérale. Mais héberger un site et rémunérer des salariés dédiés au journal coûte de l’argent, et nous n’avons pas encore atteint la somme nécéssaire pour équilibrer notre budget en 2024. Si nous le répétons chaque année, c’est parce que c’est toujours aussi vrai : notre existence n’est jamais garantie à l’avance. Vous seul avez ce pouvoir.

Voir en ligne : https://www.contrepoints.org/2023/1...