]
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

LOCATION

, par  Ali BouBou , popularité : 5%

Je n’avais pas pensé à l’excès de pouvoir
Que peut s’attribuer pour gonfler son gousset
Ce commerce vivant de malins traquenards
Utilisant ainsi de curieux procédés.

La devanture en est joliment décorée
En dépit d’une langue parfois massacrée
On affiche, c’est vrai, prix fort intéressants
Qui pour quelques clients semblent très séduisants.

Je me présente alors pour une location,
Devant quitter mes lieux par pure obligation.
Chaise libre m’attend et, plus, l’invitation
A m’asseoir en face de ce très grand patron.

Attendant l’ouverture à huit heures prescrite
Je sens que son retard dérange tous ses rites.
"De visiter les lieux pourquoi m’en empêcher
Avant qu’aux précédents j’aie pu donner congé ?

Suis-je donc obligé de signer, yeux fermés,
Pour les avoir ouverts sur de seuls beaux papiers ?
Et si j’avais été l’un de ces "débarqués"
Ou si par omission j’avais à peine péché ?"

Le patron agacé – et moi toujours debout –
De me dire : "les commerciaux ont des consignes,
Le client potentiel est un mythe pour nous
Si tu veux visiter, faut avant que tu signes !"

Ainsi je serais pris en un parfait otage
En essuyant les plâtres d’un produit caché
A moi donc, après coup, d’en subir les dommages
En payant au prix fort l’addition des clichés.

Je sais que le marché du tout immobilier
Est prospère à qui sait si bien en profiter.
La morale est flouée et la force fait loi
J’en connais au moins un qui est bien dans ce cas (4/08/07)

Navigation