]
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

LA MARE AU CANARD

, par  Ali BouBou , popularité : 7%

Il va, prostitué, pour obtenir des voix,
Tortueux, torturé pour retrouver sa voie,
Allant jusqu’à se frotter à quelques malfrats,
La France se replie en un terrible effroi.

On le voit gigoter au milieu de la foule
Trempant dans le bouillon tout comme au pot la poule,
Souriant par défaut, lèvres déjà figées :
Ah ! Oui ! Il faut penser quand même aux étrangers !

Tombé du haut des cieux, il barbote en canard
Dans la mare putride d’un auto-traquenard :
Il s’est bien fourvoyé, lui qui, tout en marchant,
De quelques clopinettes s’est fait le marchand.

Ne lui restera plus, pour sauver sa personne,
De vite s’ébrouer, puisque le tocsin sonne :
Qu’il soit quand même prêt pour la messe des morts,
Car il pourrait s’enfuir sans même un seul remords.

Ce ne fut bien pourtant qu’une étoile filante
Qui traversa les cieux, fort bien désopilante,
Elle est allée mourir, mais on ne sait trop où,
Se vautrant peut-être au milieu de tous ses poux. (1/10/2018)

Navigation