Avez-vous pris votre abonnement 2019 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

L’EXODE

, par  Ali BouBou , popularité : 3%

Ils ont connu l’exode aux matins trop brumeux,
La valise à la main, les larmes dans leurs yeux :
Ils fuyaient leur logis bâti de leurs deux mains,
Allant en aveugles vers d’autres lendemains.

Dans leur fuite en avant, seul était le recours
D’une mère-patrie comme un présent secours…
Ils n’imaginaient pas qu’ils seraient refoulés
Par des imbéciles s’étant crus harcelés.

Leurs containers étaient rejetés dans le port
Sur ordre de Deferre aux allures de porc,
Et leur pauvre futur englouti dans les eaux,
Ne leur restait plus que la peau sur leurs vieux os.

La mère patrie les classait tous comme intrus :
N’étaient-ils pas en effet tous que des malotrus,
Ces colonisateurs s’en mettant plein les poches
Sur les colonisés servant de vide-poches ?

J’ai toujours quelque mal à dire de la France
Qu’elle fut le pays de toutes espérances :
Son péché capital ancré dans ma mémoire
N’a jamais fait d’elle qu’un insane grimoire.

Et notre ouistiti qui pense en être phare,
Qui tempête sans cesse et toujours en fanfare
Ferait bien de dire quelque mea culpa
Avant de se faire passer pour bien sympa. (6/05/2019)

Navigation