]
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

L’AIR D’UN CON (sur l’air de G.Brassens : Marinette)

, par  Ali BouBou , popularité : 89%
NJ-Polynésie

Quand j’ai pris le micro pour déballer mes p’tites sornettes
Tout le monde a bien ri, car tous les savaient bien déjà…
Je l’ai donc mis de côté, pour mieux faire place nette,
Oui, j’avais l’air d’un con et on m’a traité de goujat !

Quand sur mon grand front rayonnait ma si jolie houppette*,
Je pensais que chacun pouvait en être fort jaloux :
Ce n’était pas la peine de jouer de la trompette,
Les filles pourraient donc m’appeler "mon petit loulou".

Mon regard d’acier pouvait bien les faire frissonner,
Toutes ces demoiselles me dévorant des deux yeux
Elles étaient toutes en transes, j’allais les fasciner :
J’allais pouvoir les faire monter au plus haut des cieux.

Avec mon petit air futé de très grand président
Je savais que je pourrais faire du rentre-dedans…
Mais j’ai glissé à terre et on m’a pris pour un vrai con,
Et avec mon air contrit, je devins tout rubicond. (7742 - 7/02/2019)

*comme au plafond pendue une vieille chaussette

Navigation