Avez-vous pris votre abonnement 2022 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

COFFRE-FORT

, par  Ali BouBou ✞ , popularité : 10%
Version imprimable de cet article Version imprimable

Quand on est dans la merde, on ne peut pas compter
Sur ceux dont le compte en banque est bien protégé,
Cadenassé au mieux, tout retrait est raté
Et les vieux amis deviennent des étrangers.

Point n’est besoin d’aller pleurer tout auprès d’eux,
Le rideau est tombé, on se souvient à peine
Que les quatre-cent coups on les faisait à deux
Et du coffre-fort ne peut plus s’ouvrir le pêne.

On croyait pouvoir s’appuyer sur l’amitié :
Tintin ! Faut repasser et même trépasser,
Ou bien s’agenouiller chez quelque boutiquier,
Valeureux usurier qui saura encaisser.

Quand on est dans la merde, on en prend son parti :
Il faudra la subir sans jamais coup férir :
C’est bien de notre faute, on était averti,
Et puis tant pis s’il faut bien un jour en mourir.

Tout un chacun alors doit bien se prémunir
De régler ses dépenses toujours sans excès :
Il est toujours trop tard pour vouloir se sauver
En crevant sans succès ce qu’est l’ultime abcès. (15/09/16)