Avez-vous pris votre abonnement 2020 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

UNE GRANDE VOIX S’EST TUE

, popularité : 11%
Cet article provient d'une source externe à NJ sans autorisation mais à titre d'information.
JPEG - 22.8 ko

Anne Cazal nous a quittés

Une femme de conviction, de détermination, de ténacité, de fidélité, de courage, Anne Cazal était une combattante, avec une volonté sans faille qui n’excluait pas une grande gentillesse et une fidélité véritable en amitié.

Elle a combattu par la plume avec une force et un talent inégalés. Rien n’aurait pu la faire dévier de la route qu’elle s’était tracée car ses convictions étaient profondes et sa droiture exemplaire ; elle assumait pleinement la responsabilité de ses choix.

Son combat était double, faire admettre la Vérité, faire connaître et célébrer sa terre, l’Algérie. Cette terre qu’elle chérissait jusqu’au plus profond de son âme, elle a su la faire aimer. Souvenons-nous de ce merveilleux livre, de ce livre bouleversant, chef d’oeuvre de la littérature algérienne, Le Ravin rouge ; il devait être porté à l’écran. Il est impératif qu’il le soit.

Faire jaillir la Vérité a constitué, pour elle, un combat de tous les jours ; l’injustice lui était insupportable. A la tête de VERITAS, elle a lutté sans relâche contre la falsification de l’Histoire ; elle démontrait, elle prouvait. Elle n’admettait que les faits vrais.

Elle a été épaulée dans ses combats par des gens merveilleux et tout aussi désintéressés qu’elle-même ; parmi eux, Joseph Hattab Pacha, son ami-frère. Parlant d’elle, il est impossible de ne pas évoquer son nom tant ils étaient liés. Sa disparition l’avait foudroyée.

Je suis certain désormais que là où ils sont, ils vont apporter aide et soutien à ceux qui suivent le chemin de la Vérité.

Vous ne nous quitterez jamais Anne Cazal ; vous serez une flamme qui éclairera nos pas.

Voir en ligne : http://clan-r.org/portail/une-grand...

Navigation