Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

La Vie d’Eugène THORET. (1877-1951). D’Orléans à Hussein-Dey. ( « La Gazette du vendredi »)

, par  Bisida G. Alolavevolu , popularité : 5%
Cet article provient d'une source externe à NJ sans autorisation mais à titre d'information.

Orleans-vers-Alger2- Télécharger

‌La saga THORET (I)

‌Bonjour à tous et bonne lecture.

Voici une vie parsemée de mille souvenirs, et de détails.

On appréciera les patronymes espagnols, (alicantins), qui se mêlent à ceux venus d’Orléans.

On passe de Claude à Eugène, en s’embrouillant un peu. Mais l’ambiance et les descriptions,

sont écrites dans un français parfait. Elles sont de ce fait, lumineuses.

C’était l’Algérie d’arrière grand’papa, débordante de vie.

Entre les 2 rives de la Méditerranée….(et même plus…).

Bonne semaine

Bernard

Itinéraire de la vie d’Eugène THORET né à Orléans le 5 septembre 1877 et décédé à Alger le 5 février 1951. Né d’une très vieille famille de jardiniers orléanais, rien ne présageait d’un tel parcours. Comme ses ascendants, petits propriétaires, il était destiné à faire fructifier le petit héritage familial dans son lieu natal. En Métropole, il fut jardinier à Orléans et cheminot à Paris-Pantin. Mais son destin en a décidé autrement… Il partit en Algérie et il raconte sa nouvelle vie !

Voir en ligne : https://www.cerclealgerianiste-lyon...