Avez-vous pris votre abonnement 2023 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

Décès du premier Président (et créateur) du Cercle Algérianiste de Lyon, Jacques Canton-Debat (1924 – 2023).

, par  Bisida G. Alolavevolu , popularité : 4%
Cet article provient d'une source externe à NJ sans autorisation mais à titre d'information.

Bonjour à toutes et à tous,

Nous venons d’apprendre une nouvelle qui nous touche beaucoup :

le décès du premier Président (et créateur) du Cercle Algérianiste de Lyon,

Jacques Canton-Debat, auquel Boris Kan devait succéder, puis votre serviteur.

C’était un voisin devenu un ami.

C’est lui qui m’avait « révélé » l’existence du Cercle Algérianiste de Lyon, lors d’un apéritif,

at home, devant une anisette, après une réunion de copropriétaires,

Il m’avait dit, avec son habituelle délicatesse et un petit sourire entendu

« M.Perret, avec votre petit accent, ne seriez-vous pas de là-bas »……….

Madou s’en souvient très bien……

…Nous le savions fatigué, mais il avait réadhéré fidèlement, comme tous les ans, au Cercle Algérianiste de Lyon,

en décembre 2022, pourtant son écriture n’était pas (ou plus), la sienne.

Victime d’un accident cardio-vasculaire, il s’est éteint cette nuit à l’hôpital de Cardio. A Lyon.

Les lyonnais du Cercle qui l’ont très bien connu, qui furent ses ouailles, et l’ont tous apprécié vous en diraient mille fois plus.

C’est, pour tous ses amis, un Monument qui disparait.

Nous disons aujourd’hui, la peine que nous avons, et qui est très grande.

Nous ne verrons plus sa silhouette, et sa pipe, discrète, dans son véhicule, au 145 de la montée de Choulans.

Il a dû rejoindre maintenant (j’imagine) son épouse, toujours souriante, et ceux qu’il aimait….Là-haut…..

Nous assurons ses enfants et ses petits-enfants, de notre sympathie attristée.

Nous avions beaucoup d’admiration pour la personnalité de ce « Grand Monsieur », aux antipodes de toute affectation, et sans lequel, le Cercle de Lyon, n’aurait pas vu le jour.

Il avait en 2007, écrit un livre sur Arlès-Dufour (un soyeux lyonnais, entrepreneur célèbre, qu’il admirait) (XIX).

Il occupa des fonctions de Directeur à la SACEM.

Il était né à Paris, le 30 décembre 1924.

Qu’il repose en paix. Il l’a bien mérité.

Marie-Magdeleine et Philibert Perret

Voir en ligne : https://www.cerclealgerianiste-lyon...