Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

A propos de « Tirailleurs »

, popularité : 1%
Cet article provient d'une source externe à NJ sans autorisation mais à titre d'information.

A propos de « Tirailleurs »

Publié le 9 janvier 2023 par Cercle Algérianiste d’Aix en Provence

Depuis sa création, le Cercle Algérianiste s’efforce de s’opposer, par des arguments tirés du réel, à la réécriture idéologique de l’histoire. Cette réécriture concerne aussi bien la présence de la France en Algérie durant 132 ans que sa politique passée d’expansion coloniale (et l’histoire de la France, en général). Face à cette réécriture, nos versions sont empêchées de se diffuser largement. 
Néanmoins, à propos du film « Tirailleurs » - plutôt banal dans sa forme selon plusieurs critiques-, et ce qui l’a entouré, voilà ce que nous avons à dire. 

On ne sait si « Tirailleurs » pulvérisera le record des entrées en cette année 2023. Si c’était le cas, le battage médiatique autour des propos jugés maladroits de son acteur vedette /producteur y aura fortement contribué.

La France serait indifférente au sort de l’Afrique alors qu’elle ne l’est pas pour l’Ukraine, selon M. Sy ?
Les nombreux articles dans la presse rappelant le tribut versé par la France en Afrique apportent à M. Sy la preuve cinglante du contraire, sans omettre tous les partenariats culturels, économiques et sociaux noués par notre pays, nos régions et nos bénévoles, et l’accueil de leurs ressortissants/et réfugiés sur notre territoire.

Aurait-on effacé le souvenir du concours des Africains durant les guerres mondiales ? 
Là encore, c’est ignorer tous les rapports, études et ouvrages français qui portent sur ce sujet, depuis notamment le rapport du député Henry des Lyons de Feuchin (1924) aux ouvrages publiés ou réédités à l’occasion de la Commémoration de la Première guerre mondiale, en passant par des historiens spécialisés comme Marc Michel,(Les Africains dans la Grande Guerre – 2003), Chantal Antier –Christian Corre (Les soldats des colonies dans la 1er Guerre mondiale - 2008), Bernard Lugan (Colonisation, l’histoire à l’endroit – 2022), Général Faivre (A la mémoire des combattants musulmans morts pour la France – 2006), etc…
C’est oublier combien la France a vanté la bravoure guerrière de ces combattants et les élans de sympathie et d’admiration qu’ils suscitèrent à leur arrivée, combien, eux et leurs régiments furent honorés des plus hautes distinctions de l’armée.
Il suffisait simplement d’ouvrir quelques livres !

PNG - 541.9 ko

Ne s’agirait-il que d’un hommage aux « Tirailleurs » africains, à en croire M. Sy ?
La guerre ayant été pour tous un épisode tragique, nous ne pouvons que nous incliner devant le sort douloureux et héroïque de ces Africains (30 000 morts), tout comme nous nous inclinons devant le destin sanglant des 1.300 000 soldats français morts, arrachés à leurs campagnes d’où ils ignoraient tout des techniques de combat, soumis à la conscription et aux recrutements massifs, et jetés à 20 ans dans la fournaise des tranchées. 
Mais outre cet (nouvel) hommage, ce film n’aurait-t-il pas pour autre intention de pointer du doigt l’ingratitude actuelle de la France dans l’accueil de leurs descendants, alors que par le sang versé ils y auraient acquis comme un droit ?

PNG - 228.6 ko

Voir en ligne : http://congraix.over-blog.com/2023/...