Avez-vous pris votre abonnement 2019 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

INFO 737 CONSTANTINE

, par  Jean Claude ROSSO , popularité : 4%
Capitale régionale de l’Est algérien, culminant à 694 mètres d’altitude et entourée de nombreux ponts, CONSTANTINE est située à 323 km d’Alger, qui est Nord-ouest, et à 123 km de Bône au Nord.

Sous le nom de CIRTA, cette place fut la capitale de la Numidie.
A sa naissance, colonie grecque, et successivement résidence des rois numides, asile de JUGURTHA, conquête romaine, elle fut détruite par l’armée de MAXENCE et réédifiée par CONSTANTIN, qui lui a donné son nom : elle le conservera même sous les dynasties arabes et berbères, qui, pendant dix siècles, se sont disputées le Maghreb.

Après une première expédition (en 1836) qui échoua par l’insuffisance des forces, CONSTANTINE fut emportée d’assaut, le 13 octobre 1837, par le maréchal VALLEE, qui prit le commandement en place du général DANREMONT, tué d’un boulet aux pieds des remparts.

Le maréchal VALEE, devenu gouverneur général de l’Algérie (de 1837 à 1840), ayant décidé que CONSTANTINE devait demeurer une ville musulmane et une place militaire ; de contraignantes servitudes ont longtemps freiné son développement.

Vous invite à découvrir l’Histoire française de cette vénérable citée, qui a déjà fait l’objet d’une Info antérieure (454), grâce aux auteurs mentionnés

Bonne lecture à tous
Jean-Claude ROSSO

Navigation