Avez-vous pris votre abonnement 2024 ? Non ! CLIQUEZ ICI !
Ou alors participez avec un DON


Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. En savoir +..

Démocratie : c’est le peuple qui décide !

, par  Manuel Gomez , popularité : 1%
Cet article provient d'une source externe à NJ sans autorisation mais à titre d'information.

J’apprécie quelquefois les analyses et les commentaires de certains politologues et essayistes qui pérorent dans de nombreuses émissions télévisées mais pourtant ils commettent des erreurs de jugement fondamentales lorsqu’ils se permettent d’interpréter les choix que ferait la majorité des Français devant certaines questions d’intérêt national.

- Ainsi quand ils affirment que les Français souhaiteraient rester dans l’Union Européenne « sous ses formes et direction actuelles ».

- Ainsi quand ils affirment qu’il n’y aurait pas une majorité de Français pour le rétablissement de la peine de mort, pour des criminels récidivistes par exemple.

Je ne suis pas certain qu’ils ne se trompent pas.

- Je pourrais poursuivre d’ailleurs sur d’autres sujets. Par exemple en les interrogeant également » pour ou contre le vote des étrangers ».

- Mais aussi contre le droit du sol, pour obtenir la nationalité française, mais « pour le droit du sang ».

- Ou encore pour une immigration contrôlée, et la présence de centaines de milliers d’étrangers en situation irrégulière et bénéficiant de « notre » assistance sociale.

- Et, bien entendu, pour l’expulsion immédiate de ces milliers « d’OQTF » toujours sur notre sol et qui menace quotidiennement notre sécurité.

Bien entendu toutes ces questions ne seront jamais soumises à référendum par peur des résultats, tout comme n’a pas été soumis à référendum soit le « mariage pour tous », soit « une union (ou pacs) qui aurait attribué les mêmes droits.

En revanche « Ils » continuent à comparer le Rassemblement National à une extrême droite fasciste « Un danger pour la République » en prenant bien garde de ne pas comparer la « Nupes » et surtout « La France insoumise » à une extrême gauche violente, proche du stalinisme et du communisme d’avant 1989 auxquelles elles s’apparentent pourtant étrangement de par leur idéologie et leurs slogans qui furent responsables de soixante-dix millions de morts.

Voir en ligne : http://magoturf.over-blog.com/2022/...