Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

MUHAMMAD

, par  Ali BouBou , popularité : 2%

Elle est véloce quand elle se veut féroce,
La justice qui se sert de son dérailleur
A deux vitesses dont celle du balai-brosse :
Ce sera pour ici et non pas pour ailleurs.

Elle a sonné avec vingt-quatre heures d’avance
Le glas qu’on attendait le quinze de ce mois :
Les costumes ont faut pencher de sa balance
Le plateau alourdi d’irrémissible émoi.

D’autres révélations continuent de pleuvoir
Qui renforcent la décision de nos bons juges :
Les enfants sot dès lors mêlés à l’abreuvoir
Qu’ils vident tout d’un coup en immense déluge.

… De la balance ainsi se meut bien le fléau :
Il penchera, pervers, au besoin de la cause,
Nos juges devenus vassaux ou bien féaux
D’u pouvoir politique enté dans la psychose.

Mais pourquoi n’en feraient-ils donc pas tout autant
Pour assassins se réclamant du djihad ?
La mise en examen demande plus de temps :
Il faut avoir ’avis du Très Grand Muhammad. (14/03/17)

Navigation