INTERDITS ?

, par  Ali BouBou , popularité : 3%

Les lendemains qui chantent, oui, on les aura :
Les nains de notre gauche auréolés d’aura
Briguent une victoire à la présidentielle
Drainant avec eux leurs odeurs pestilentielles.

A Las Vegas Macron se fait ovationner
Par cinq cents abrutis croyant réveillonner :
Le coût est de près de quatre cent mille euros,
Sapin ferme les yeux sur le caballero…

Le Parquet Financier veut plus d’informations,
Jouant la carte de la procrastination,
Le Canard enchaîné invente des excuses :
On est loin de Zola et du fameux "J’accuse !" ;

Benoît Hamon, lui, est bien mis en examen
Pour injure publique où l’on passe la main,
S’agissant seulement de Nicolas Miguet :
Le Premier Mai pardonne d’un brin de muguet.

En quoi serait-il donc encore bien coupable ?
La culpabilité n’est plus guère palpable !
"Plaisante justice", nous l’avons déjà dit…
Et que vive la gauche en dépit d’interdits ! (9/03/17)

Navigation