Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

INFO 624 LE TARF

, par  Jean Claude ROSSO , popularité : 2%

NON AU 19 MARS 1962


Bonjour

Madame ou Monsieur,

Chers compatriotes ou Amis.

Le PDF que je vous propose concerne le village de LE TARF (département de BONE).

Cette localité de l’Est algérien, a été créée officiellement en 1890 et gérée administrativement par la Commune Mixte de LA CALLE.

Son nom, LE TARF, traduit de l’arabe EL TARF, signifie « Pointe » « Extrémité » ; lié à sa position à l’extrémité orientale de cette partie de l’Algérie, ou bien au promontoire montagneux qui s’avance dans la plaine et sur lequel est installée la smala dont le nom lui est resté.

En effet longtemps il n’y eut qu’une smala de Spahis dans le voisinage du nouveau centre, à environ 4 500 mètres, sur les pentes du Djebel TARF, petite montagne dont les ramifications peu élevées viennent mourir en pente douce dans la plaine, que traverse l’Oued KEBIR en décrivant autour du village européen un vaste arc de cercle dont LE TARF occuperait à peu près le centre.

Les Spahis sont des cavaliers indigènes dont la présence s’explique par la préoccupation de sécurité eu égard à la proximité de la frontière tunisienne, espace de tensions et d’insurrections latentes jusqu’à la signature du traité du BARDO en 1881.

Mais si le Centre du TARF est officiellement créé tardivement 1890, les premiers projets de création renvoient à 1849, en dehors du cadre de la commune mixte. On peut donc considérer que dans sa configuration finale, le centre est achevé au terme d’un processus qui aura duré un demi-siècle.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne lecture du document transmis.

BONNE JOURNEE A TOUS.
Jean Claude ROSSO

Navigation