Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. Cela ne change rien aux pratiques antérieures de NotreJournal qui n’a jamais diffusé à quiconque, pour quelque motif que ce soit, la moindre donnée vous concernant. Dans le cas des publicités (pour les non soutiens) celles çi devraient normalement vous présenter des avertissements. En cas de manquement merci de prévenir le webmaster.

EMBROUILLÉ*

, par  Ali BouBou , popularité : 3%

Monsieur Macron ! Je n’ai jamais voté pour vous :
Sachez que j’en suis fier, il faut que je l’avoue.
C’est quelqu’un d’autre qui a recueilli ma voix,
Ceux qui ne l’ont pas fait se sont trompés de voie.

Vous ne fûtes élu que par la séduction :
Elle est la sœur jumelle de la corruption,
Poignées de main, selfies savent l’entretenir
Et tous les adversaires les circonvenir.

Nous nous sommes peut-être croisés à Paris
J’y fus stagiaire pour régler le beau pari
D’être alors certifié et grimper d’échelon
Quand vous étiez élève au lycée Fénelon.

Peut-être eussiez-vous même observé le silence**
En hommage aux Pieds-noirs honnis de pestilence…
Contre l’humanité vous les dénonceriez,
Certes bien plus tard, leurs crimes à la criée.

Vous avez été l’assistant de Paul Ricœur,
Je l’ai eu comme prof, ce grand rhétoriqueur,
Surfant de l’euristique jusqu’à l’herméneutique,
Trimballant son savoir toujours plus hermétique.

Je comprends donc que votre esprit fut embrouillé :
Pas facile en effet de rester éveillé
Dans cette relation toute d’obscurité…
Monsieur Macron, ayez un peu plus de clarté ! (17/07/17)

* ou con-fusion. ** cf. mon texte du 17/06/17

Navigation