Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

BERLIN

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

Angela a foiré, sa générosité
Demeurera le deuil de son inanité :
Elle a déterminé l’horreur que l’on connaît
En laissant grand ouvert son sale robinet.

Elle n’a pas compris que tous ses réfugiés
Allaient changer la face de son imagier,
Elle n’a pas compris qu’ils portaient le virus
De cruelle victoire et comme à la Pyrrhus.

Elle a ouvert en grand les portes de l’accueil,
A tout jamais elle en portera bien le deuil :
Les morts et les blessés en plein cœur de Berlin
Ont sonné le glas du Grand œuvre sibyllin.

L’Allemagne connaît désormais la terreur,
Car le gros camion noir a su semer l’horreur :
L’angélisme fait place à plus de retenue
Et c’est Merkel qui se trouve enfin toute nue.

La leçon est terrible, mais il la fallait :
On ne débitera plus de doux chapelet,
Et face au terrorisme on prend le mors aux dents
Et l’on ne joue plus à l’âne de Buridan. (21/12/16)

Navigation