Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

Atlantic Resolve : Les USA se préparent-ils à faire la guerre contre la Russie ?

, par  noreply@blogger.com (atoilhonneur corto) , popularité : 1%
Cet article provient d'une source externe à NJ
Débarquement de chars américains, vendredi dernier, à Bremerhaven, Allemagne
Peut-être ne le savez-vous pas mais en France, en gros, près de 60% des infos que reçoivent les gens passent par la télévision, les JT, et la radio, le reste, c’est internet, la presse, le bouche à oreille et les comptoirs de bistrots. Télévisions, radios et journaux ont d’énormes moyens pour récupérer les informations (agence de presse, reporters, correspondants,...) et normalement nous les retransmettre. Alors quand j’apprends un truc important que nul média n’a daigné nous transmettre, je me dis que c’est tout de même curieux mais et sans aucun doute volontaire.

Voyez, et c’est tout de même incroyable...

Alors que l’on nous bassine avec le méchant Trump, les primaires des gauchistes, le mondial de handball, les bijoux de la Castashian ou bien encore l’épidémie de grippe que Marisol semble découvrir, j’apprends que l’armée américaine, encore sous la responsabilité de Barack Obama, est entrain de procéder au plus grand déploiement de forces en Europe depuis la chute du mur de Berlin. 

Plus de 2 500 véhicules de combats et de soutien logistique (chars d’assaut, jeeps, obusiers, canons, porte-chars, porte-containers, remorques) ont été livrés en Allemagne tout début janvier avant d’être acheminés dans différents pays de l’est. Plus de 4 000 hommes pour la plupart issus de la 3e Brigade de la 4e Division d’infanterie américaine accompagnent ce mouvement de matériels. A terme, d’ici 9 mois, selon le journal allemand, Kieler Nachrichten, non démenti par les autorités allemande et le Pentagone, ce sont 2 000 chars d’assaut et plus de 100 hélicoptères qui se masseront sur le front de l’est, canons tournés vers Moscou, la Russie et, naturellement la Crimée. Si officiellement il s’agit d’un simple exercice, une manœuvre de l’Otan et de ses alliés, baptisée Atlantic Resolve en Europe comme il s’en fait régulièrement, et d’une on a jamais vu un tel déploiement depuis 1990 et de deux, les déclarations du colonel Todd Bertulis, directeur adjoint de la logistique du Commandement américain en Europe (EUCOM) à Stuttgart ne laissent aucun doute sur le véritable objectif de cette opération puisqu’il s’agit, selon lui d’installer "la puissance de combat nécessaire au bon endroit en Europe au bon moment, une force tournée vers l’est". Quant au Général Hobes, commandant en chef des forces américaines en Europe, il annonce la couleur : " Trois ans après que les derniers chars américains aient quitté le continent, nous devons les y remettre en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie et à l’annexion illégale de la Crimée". Une réponse tardive dans ce cas puisque la Crimée a été réinvestie par la Russie, il y a bientôt deux ans ! Le Général Hobbes, lors de la visite d’une école de logistique de la Bundeswehr a même conseillé à son auditoire : " [face à notre déploiement] les Russes se prépareront en conséquence ; mobilisez-vous ! ". Et l’Allemagne de se mobiliser puisque pour la première fois depuis 1990, là aussi, l’Allemagne va augmenter les effectifs de son armée, investir 130 milliards d’euros sur 15 ans en matériels et fera passer son budget de la défense de 33,4 milliards à 39,2 d’ici 2020 (32 milliards pour la France en 2017) !

Ainsi donc, les USA sont entrain de reconstituer, tout à fait discrètement, un front à l’est et donnent tous les signes de vouloir en découdre avec les Russes à la première occasion et pas un mot de cela dans nos médias ! Pas un mot ! Les rares journaux qui en ont parlé se contentent d’évoquer une simple manœuvre militaire ! Avec 2 500 véhicules et 2 000 chars ???

Pas un mot et pourtant, même la France, junior partner, participe à ce renforcement militaire du front de l’est puisque notre armée de l’air a envoyé un escadron de Rafale en Lituanie dès le mois de septembre. Autant dire que cette soi disant manœuvre a été parfaitement orchestrée par les USA et préparée depuis un moment. Et comment ne pas être étonné du silence des médias sur cette gigantesque opération déclenchée à peine 3 semaines avant la prise de fonction de Donald Trump ? Un Donald Trump que l’on sait et qui se dit plutôt favorable à la Russie de Poutine. 

Alors de deux choses l’une, soit les Américain jouent avec le feu, soit ils ont des informations leur permettant de croire que la Russie prépare un sale coup. Dans un cas comme dans l’autre, il devrait y avoir de quoi intéresser nos médias. Et pourtant, rien !

Quant à l’état de nos armées, je vous invite à lire le billet de Général Desportes intitulé " Un désastre militaire ". Edifiant !

Folie passagère 3418.
D’accord, pas d’accord : atoilhonneur@yahoo.fr

Voir en ligne : http://corto74.blogspot.com/2017/01...

Navigation