Décidément, je n’arrive pas à être Charlie

, par  Suzanne de Beaumont

Le 6 décembre 2020 à 23:21, par Suzanne de Beaumont En réponse à : Décidément, je n’arrive pas à être Charlie

Il m’est arrivé de voir une première page de Charlie Hebdo et d’en rire, un peu gênée quand même par l’excès de grossièreté et de vulgarité. Mais j’ai repensé aux caricatures aussi répugnantes publiées déjà avant la révolution sur le roi et la reine entre autres. Je me suis dit qu’il valait mieux laisser s’exprimer en paroles ou en dessins ces accès de violence que tous les hommes ressentent. C’est pourquoi je pense que je suis aussi Charlie. Mais je n’en fais pas une idéologie, oh non, et je contente de dire qu’il vaut mieux permettre à la violence de s’exprimer en dessins et en verbiages peu ragoutants plutôt qu’en actes comme le font les black blocs en ce moment.