Le 19 mars, il n’y a pas plus urgent ?

, par  SINTES

Le 27 octobre 2012 à 23:43, par SINTES En réponse à : Le 19 mars, il n’y a pas plus urgent ?

Comme je suis un peu frapadingue, sachant depuis la veille, que la manif était à l’eau car aucune assoc n’avait déposé de demande en préfecture, et que par ailleurs les sénateurs ne semblaient pas d’humeur à voter ce texte en ce moment, avant le congrès socialiste du 27,
j’ai néanmoins décidé de respecter mes engagements : donc je me suis présenté le 25 octobre (après plus de 600 km par le rail, en dépit de la grêve sncf, en partant à 5h du matin !)au Sénat (tout seul),
en dépit des pandores de service (car tout citoyen a le droit de se présenter à "l’accueil" du Sénat), porteur d’un dossier prouvant les exactions mortifères d’après le 19 mars 62 : là, contrôle obligatoire, style aéroports : veste et objets divers, y compris les documents, dans des banettes, et dépôt sur tapis roulant avec vérif sous rayons ! puis dirigé vers le bureau des courriers (là, photocopie de la carte d’identité, et nouvelles vérif !), puis mes documents sont enfins acceptés !.....

en me promenant près du Pantheon tout proche, je tombe sur la mairie du 5ème arrondissement (toujours les mêmes apparatchiks : Tiberi, Cohen-Solal, etc ....., je croyais naïvement qu’ils avaient pris leur retaite : ben, non !.)..... des affiches annoncent pour les 26, 27, et 28 octobre une expo entrée libre sur la guerre d’Algérie, avec stands de livres, colloques, etc ... inutile de préciser dans quel sens, d’ailleurs, les cartons n’étant pas encore déballés, on m’éjecte vite fait vers la sortie ! bof ! ou beauf, comme vous voulez ! vous voyez,

j’étais comme promis devant le Sénat , à l’heure prévue, mais un peu seul ! toutefois, le fait que le vote soit reporté au 20 novembre, devrait permettre une mobilisation à cette date !.