Le 19 mars, il n’y a pas plus urgent ?

, par  SINTES

Le 24 octobre 2012 à 02:00, par SINTES En réponse à : Le 19 mars, il n’y a pas plus urgent ?

Non, aucun regret pour sarkozy et les sarkozizi gaullistes, impénitents dans leur haine anti- droite populaire, anti vraie-droite, donc, car la marmelade capitalo- mondialisto-pensée-unicoïde et éventuellement bigbrotherienne qu’ils pratiquent n’est rien d’autre que ce que tout le monde peut constater : un chewing-gum, qui colle aux dents, qui pue après macération, qui encombre quand on veut s’en débarrasser, et qui revient parfois vous faire chier sous la semelle de vos chaussures (eh oui, comme disait Danton, on n’emporte pas la patrie à la semelle de ses chaussures ! un oubli gaullien ! bref : merci de nettoyer vos babouches, ô, vous, les nouveaux français ! je clos ici cette parenthèse pour ne pas choquer d’éventuelles oreilles sensibles, qui n’ont pas encore mesuré l’importance du chant mortifère du chewing-gum après l’impossible apuration de la rosée du petit matin !) , donc pour parler, non pas plus sérieusement, mais de façon moins triviale, je précise que je serai le 25 octobre devant le Sénat vers 14h, heure prévue pour l’examen de ce texte absurde, afin d’ajouter à la bêtise une ultime touche de dérision !.