Ils se prennent pour qui, les juges ?

, par  Gerard.chamaret

Le 17 mai 2013 à 17:51, par Gerard.chamaret En réponse à : Ils se prennent pour qui, les juges ?

Les juges se prennent pour ce qu’ils sont, à savoir des gens irresponsables qui peuvent faire n’importe quoi, des gens avides de Pouvoir qui s’abritent sous le parapluie de leur statut qu’ils ont réussi à ériger en dogme que la Papauté envie et qui se sentent assez puissants maintenant pour défier ouvertement le sentiment populaire, et avec ça, dans les veines d’un juge, l’adrénaline dépasse le taux du sang. Leur rôle originel était d’arbitrage mais maintenant c’est eux qui mènent le jeu et qui désignent les gagnants. Disons-le, les juges sont des usurpateurs ! Bien sûr, il y a des juges qui n’admettent pas cette dérive vers le Pouvoir et je les prie de croire que je pense à eux aussi, mais quelle est leur proportion ?
J’avais, un jour et sur ce site, dit qu’il y avait 3 choses à faire d’urgence dans notre Pays, en ajoutant que je ne voyais pas très bien qui s’en chargerait :
1) Supprimer l’ENA.
2) Supprimer l’École "nationale" de la magistrature.
3) Supprimer toute subvention aux "Écoles" de journalisme.
Ce sont 3 vers (pas au sens de la poésie mais de la perversion) qui rongent le Pays. Ils vont tous vers la conquête du Pouvoir. On est en train de vivre ce que la Russie a vécu de 1910 à 1917. Ils le savent mais ils s’en fichent ! Ils savent qu’il ne faudra pas attendre 72 ans avant que ça s’écroule mais ils s’en fichent ! Ils savent très bien que leurs enfants vont en souffrir mais ils s’en fichent ! Ce qu’ils veulent c’est la jouissance immédiate du Pouvoir sans aucun risque et leurs provocations deviennent de plus en plus scandaleuses mais ça les fait rire : ils se savent à l’abri de leur invincibilité statutaire.
Je sais que cette lettre prêche un converti mais je suis prêt à la réécrire.

Amitiés