La déchéance de la gauche radicale - commentaires