RATATINÉ

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

Il en a pris un coup au Salon, notre veau,
Et sous les quolibets et sous bien des sifflets,
La mine grise, traîné dans le caniveau,
Les paysans ont bien mieux fait que mes pamphlets.

Il a eu beau caresser la croupe des vaches,
Ce sont les insultes qui partout ont fusé,
Ce n’est qu’en demi-teinte que son air bravache
A tenté vainement d’encor les récuser.

"Bon à rien !", ça c’est vrai, mais enfin on l’a dit,
Il a eu beau boire un petit verre de lait,
Tous ses relents d’aigreur l’ont quand même étourdi,
Il a fallu qu’il décampe, le porcelet !

Le Foll était bien là, et comme à la rescousse,
Jouant son petit rôle et comme au cinéma,
Et tous les deux tremblant dans la grande secousse
Iraient donc ailleurs affronter d’autres frimas.

Le coup de semonce aura-t-il enfin porté
Pour que le bidochon puisse démissionner ?
Faut-il encor prouver son incapacité
Pour le voir désormais plus que ratatiné. (28/02/16)

Navigation