Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

Que faites-vous dans une France qui vous a colonisé et assassiné par millions ?

, par  Manuel Gomez , popularité : 1%
Cet article provient d'une source externe à NJ

Je m’adresse directement à vous M’Hamed Kaki, corédacteur de l’appel de la reconnaissance des crimes coloniaux commis par la France, membre fondateur de l’association « Les Oranges » et candidat aux élections législatives de 2017 à Nanterre (France).

Tout d’abord permettez-moi de vous féliciter de l’immense succès de votre appel : des universitaires, des historiens de renom (lesquels ?), des élus, des responsables associatifs et de très nombreux citoyens et le résultat est énorme, 2170 signatures.

Ce sont ces 2170 signataires de votre appel qui doivent, à présent, s’emparer du débat. Ils représentent, selon vous, les écologistes, la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, le Parti Communiste Français (tout au moins ce qu’il en reste !) et des médias particulièrement important : Médiapart et L’Humanité !

(Source El Watan du 26 mars 2017)

Votre initiative nationale, prise conjointement avec « l’universitaire » Olivier Le Cour Grandmaison qui, à une époque pas si lointaine et s’il en avait eu le courage, aurait pu faire partie des « porteurs de valises » organisés par « l’universitaire » Francis Jeanson qui, en finançant et procurant des armes, ont aidé le FLN à assassiner des milliers de jeunes français.

Vous refusez, dites-vous, la servilité, la lâcheté, l’effacement. Vous êtes un insoumis qui se bat pour la justice, l’égalité, la fraternité entre les peuples et pour « une mémoire totale des deux côtés de la Méditerranée ».

Vous êtes tout ça mais en France ! Pourquoi ne l’êtes-vous pas dans votre pays, en Algérie ? Pourquoi ne vous présentez-vous pas aux prochaines élections législatives algériennes, mais à Nanterre ?

Il est vrai que vous bénéficiez, chez nous, de bien plus de liberté d’expression et de liberté tout court. Surtout à Nanterre et sa municipalité !

Dans votre « appel » vous mettez en avant la sanglante répression du 8 mai 1945 à Sétif (Algérie). (Omettant de rappeler qu’elle avait été précédée par le massacre de 102 innocents, enfants, femmes, vieillards) mais également les « pouvoirs spéciaux » votés en 1956.

Souvenez-vous tout de même que ce sont vos amis du Parti Communiste Français qui, à l’époque (1945) gouvernaient la France et qu’en 1956 il s’agissait d’un gouvernement de vos amis socialistes.

Votre appel accuse la France des crimes contre l’humanité pour les millions de morts victimes du « colonialisme » !

Est-il nécessaire de vous signaler qu’en 1830 il y avait moins de deux millions d’Arabes en Algérie et qu’en 1962 la « colonisation » en a laissé dix millions et, qu’aujourd’hui il y en a quarante millions, dont plus de six millions en France, dont vous faites partie, qui ont fui leur pays pour venir bénéficier des bienfaits de cette France qui vous a « colonisé » et « assassiné » par millions !

Vous parlez de « crimes contre l’humanité » ! Et s’il était question de reconnaissance et de repentance pour tous les crimes commis par vos amis du FLN et de l’ALN !

La liste serait bien trop longue mais juste un petit rappel : les massacres d’El Halia, de Melouza, les 6000 musulmans assassinés entre le FLN et le MNA, les 2885 morts ou disparus entre le 19 mars et le 30 avril 1962, les 3800 morts et disparus le 5 juillet 1962 à Oran, les plus de 60.000 Harkis « massacrés » dès le cessez le feu du 19 mars 1962, etc.

Et j’éviterai de signaler les centaines de milliers de « musulmans » massacrés dans les années 1990 parce qu’il ne s’agissait alors ni de la colonisation ni de la France !

En conclusion je citerai Audiard : « La vérité n’est jamais amusante, sans cela tout le monde la dirait ».

Quelquefois il est tout de même nécessaire de la dire !

Voir en ligne : http://magoturf.over-blog.com/2017/...

Navigation