Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

Pierre Lagaillarde est décédé.

, par  OBERDORFF , popularité : 2%
NJ-Aquitaine

NotreJournal publie cette information sur la base d’indications reçues de personnes sérieuses et fiables, comme il n’y a pas, pour l’instant de confirmation officielle AFP ou autres, qui valideraient cette situation, nous signalons aux lecteurs que cet avis peut être erroné.

Autres sites :
http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t15694-pierre-lagaillarde-in-memoriam
http://manifpn2012.canalblog.com/archives/2014/08/18/30438599.html

C’est avec beaucoup de tristesse que nous venons d’apprendre le décès de Pierre Lagaillarde, le nom qui reste gravé dans la mémoire de tous les pieds-noirs.

Pierre Lagaillarde né le 15 mai 1931 à Courbevoie (France) est un ancien avocat et député (sans étiquette) du département d’Alger, activiste nationaliste et anti-indépendantiste partisan du maintien du statu quo des départements français d’Algérie (Algérie française) pendant la Guerre d’Algérie (1954-1962).

Il est l’instigateur d’insurrections révolutionnaires à Alger que sont d’une part le coup du 13 mai 1958 qui aboutit à la chute de la IVe République et d’autre part la semaine des barricades en janvier 1960 qui le mène à son arrestation. Il est par ailleurs le cofondateur (avec Jean-Jacques Susini) de l’OAS en exil clandestin à Madrid en décembre de la même année.

Condamné par contumace pour rébellion contre l’État à la suite de l’affaire des barricades, il bénéficie de la loi d’amnistie générale en 1968 et s’installe à Alicante sur la côte espagnole. À l’époque s’y est établie une importante communauté de Pieds-Noirs exilés, par suite aux vagues de rapatriements des Français d’Algérie correspondant aux accords de cessez-le-feu et à l’imminence de l’indépendance algérienne entre mars et juillet 1962. (source Wikipédia).

La presse nationale ne parle pas du décès de Pierre Lagaillarde.

Dieu l’a rappelé à lui.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

http://encyclopedie-afn.org/LAGAILL...

Navigation