POÈME

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

Ma tourterelle trottine chaque matin
Du proche bitume jusque dans mon jardin,
Me scrutant toujours d’un œil quelque peu inquiet,
Son poitrail bombé et joliment grassouillet.

Elle vient becqueter sur l’herbe encore humide,
Mais sans plus avoir un air un peu trop timide,
Veillant quand même que le gendarme du coin
Ne déboule d’un coup du fond de son recoin.

C’est vrai qu’il a fort belle allure militaire,
Le merle allant de ses pas très réglementaires,
La tête redressée, le regard vigilant,
Le sifflet aigrelet sans cesse stridulant.

Ma tourterelle alors prendra quelque distance,
S’écartant sagement, protégeant sa pitance :
La prudence reste de mise à tout instant,
L’envol alors hâté face à ce charlatan.

Ma tourterelle sait aussi prendre des pauses,
Gloussant tout en faisant une roue qu’elle expose…
Surgit d’où l’on ne sait alors le partenaire
Pour un beau poème digne d’Apollinaire. (9/04/17)

Navigation