Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

OMO

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

La faute est patente, mais la sanction tardive :
"République exemplaire" ou raison maladive ?
Cahuzac paie sa faute, on l’avait oubliée,
La Hollandie ainsi plus jamais humiliée.

On ne peut s’empêcher d’invoquer les raisons
Qui ont fait qu’un coupable est puni de prison
Quatre ans après qu’il fut inconsidérément
Relaxé simplement et sans ressentiment.

Les voies du Seigneur sont toujours impénétrables
Quand la démonstration se fait indémontrable…
Il n’empêche point que quelques suppositions
S’immiscent indûment comme en supputations.

Dans mes pensées hélas souvent trop vagabondes
C’est toujours en faisceau alors qu’elles abondent,
Et il me faut alors prendre des précautions
Pour n’être accusé point de quelque subversion.

Comment ne pas penser à quelque intervention
D’un génie tout puissant ordonnant la sanction ?
Omo lave plus blanc au terme d’un mandat,
La magie peut blanchir un bien vieux candidat. (8/12/16)

Navigation