MÉPLAT

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

De double rotation de trente cinq degrés,
De gauche à droite et puis de droite vers la gauche,
Hamon discourt toujours et toujours de bon gré,
Mais sans cesse emprunté et, ma foi, assez gauche.

Il a entre ses mains un ballon de volley
Qu’il manipule, hélas ! avec bien peu d’adresse :
Il est imaginaire, mais le gringalet,
Grâce à ce petit jeu, sur ses ergots se dresse.

Il a le verbe sec, sans aucune envolée,
Les fins de phrase sont toujours escamotées,
Tombant dans le néant toujours plus éculé
D’une incompréhensible ultime charretée.

Il se donne un peu l’air de paraître assuré
De quelque aura qu’il n’a jamais su se donner,
Et dans son baragouin, toujours désemparé,
Il recherche le mot qui peut le pardonner.

Ses ailes tôt coupées l’empêchent de voler,
Les élans espérés retombent tout à plat,
Il piétine et répète, comme les galets,
Les bruits que la vague redit dans son méplat. (31/03/17)

Navigation