MÂT DE COCAGNE

, par  Ali BouBou , popularité : 3%

Il est ici et là, Macron vibrionnant,
Et partout à la fois, toujours infatigable :
Il va ici et là, toujours tourbillonnant,
Le discours assuré, sans cesse irréfragable.

Il a pour lui l’instinct de bien d’autres promesses
En prenant place au centre de ses autres pairs,
Chaperonné bien sûr de dame patronnesse…
Mais qui joue le gros lot hélas souvent le perd.

Il a le regard clair qui parfois tétanise
Et ce léger strabisme qui reste inquiétant :
C’est ce qui par à-coups parfois le galvanise
Et lui donne un faux air d’être très important.

Il est sur tous les fronts, y va en dispensant
La parole dont il s’est très vite investi :
Il n’est pas comme Hollande qu’on voyait suant,
Toujours pris en défaut de tous ses démentis.

Pourtant qui grimpe trop vite au mât de cocagne
En chute abruptement à trop s’y retenir :
On a beau avoir fait quelque grande hypokhâgne,
La chute en est plus sèche à s’y appesantir. (28/05/17)

Navigation