Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

Les BOBARDS des BOBOS

, par  Jean-Louis , popularité : 2%
NJ-PACA

Il faut que les Harkis et les Pieds-Noirs se rappellent ce qu’a été pendant la guerre d’Algérie cette GAUCHE que l’on nous présente actuellement comme candide, bonasse, humaine, généreuse et fraternelle...

Cette GAUCHE, que nous servent à longueur de journée les présidentiables MACRON, HAMON en passant par MELENCHON, POUTOU et ARTHAUD a été, entre 1954 et 1962, la plus impitoyable qui soit avec ses misérables porteurs de valises et son bras armé assassin :

- le PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS...

- Le 31 octobre 1954, veille du déclenchement de la rébellion en Algérie (la TOUSSAINT ROUGE), deux membres importants du PCF, Benoît FRACHON et M. DUFRECHE assistent à une réunion à Alger, présidée par Krim BELKACEM, assisté de OUAMRANE et Amar OUEZZEGANE ;

-Le 4 avril 1956, désertion de l’aspirant COMMUNISTE félon MAILLOT, qui rejoint le MAQUIS ROUGE de l’OUARSENIS créé par le CAMARADE révolutionnaire LABAN, avec un camion rempli d’armes et de munitions pouvant équiper tout un bataillon ;

-Le 18 mai 1956, l’embuscade meurtrière dans les Gorges de PALESTRO, par des membres du FLN, équipés d’armes et de munitions provenant du stock volé par le CAMARADE félon MAILLOT, fait 18 tués parmi les appelés du Contingent du 2ème bataillon du 9ème Régiment d’infanterie coloniale (ils sont tous odieusement mutilés : yeux crevés, corps vidés de leurs entrailles, testicules coupés...) ;

Le 14 novembre 1956, pose de bombes dans l’usine à gaz d’Alger par le CAMARADE YVETON. Attentat avorté qui aurait dû provoquer une hécatombe dans la population algéroise...

- Etc...Etc... jusqu’en 1962/1963 !!!

Navigation