Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

LES SEPT NAINS

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

La gauche meurt, la gauche est morte,
Elle qui se croyait si forte :
On l’a bien vue en ce débat
Bien désarmée pour tout combat.

Il étaient tous là, les sept nains,
L’air compassé, plus que bénin,
Les arguments dans le panier,
Laissés chez le magasinier.

Ressorts rouillés, déjà cassés,
Rien dans le verbe embarrassé,
"La mine grise et les joues blêmes",
Pantins plombés de leurs problèmes.

La gauche morte est enterrée,
Dépouilles en vain déterrées,
Mitterrand même supplié,
Paquetage déjà plié.

Mais l’ardoise sera laissée
A ceux qui l’auront remplacée,
Cette gauche si mal à droite
Et jetée par la porte étroite.

Coq déplumé, le président
Fut dévoré par les sans dents,
Il disparut tout illico
Ne chantant plus cocorico (13/01/17)

Navigation