LES MALFRATS

, par  Ali BouBou , popularité : 1%
NJ-Polynésie

Tous ces petits malfrats qui cherchent à pomper
Tout notre argent gagné avec notre sueur,
Ne sont-ils pas mignons dès lors à nous tromper
Tant nous sommes naïfs quand on les croit tueurs ?

Ils ont notre crédit quand on entre en leur jeu,
Ils nous pilonneront jusqu’à nous rendre exsangues,
Car ils jouent sur la peur de ce qu’en est l’enjeu
Par ce qu’ils croient la puissance de leur harangue.

Ils sont là à guetter la faille d’un faux pas,
Les vautours sur la branche ont toujours l’œil perçant :
Pour peu que l’on trébuche, c’est bien le trépas
Qui s’ouvre droit devant, déjà bu notre sang.

Mais lorsqu’on saisit la hauteur de leur niveau
D’orthographe esquintée, de français massacré,
On ne peut que penser que c’est le caniveau
Qui les aura nourris et aussi consacrés.

Tous ces petits malfrats, férus de logiciels
Se prennent pour les rois de l’arnaque à tout va
Et croient en déversant partout ce qu’est leur fiel
Qu’il plantent le terrain de leur Terra Nova. (15/04/17)

Navigation