Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

 LE PARADIS D’ALLAH SE TROUVE-T-IL EN FRANCE ?

, par  Manuel Gomez , popularité : 2%
Cet article provient d'une source externe à NJ
~~LE PARADIS D’ALLAH SE TROUVE-T-IL EN FRANCE ?

Comme une dizaine de professionnels algériens jouant dans des clubs français (Abderrahmane Boubekeur, Rachid Mekloufi, Abdelaziz Ben Tifour, Yacine Brahimi, etc.) Mustapha Zitouni s’est envolé un soir de 1958 vers la Tunisie afin de rejoindre une équipe formée par le FLN qui devait servir à sa publicité internationale.

Tous ne sont pas partis de leur plein gré mais quelquefois sous des menaces voilées mais tous avec une bourse bien garnie.

Contrairement à l’annonce des médias algériens ce n’est pas à l’OMSE Olympique Musulman de Saint-Eugène) que Zitouni, tout comme Boubekeur, avait débuté sa carrière mais à L’ASSE (Association Sportive de Saint-Eugène) un club comme tous les autres clubs d’Algérie où Français et Arabes jouaient dans la même équipe.

Né à Alger le 19 octobre 1928, Zitouni fait ses débuts d’international dans l’équipe de France le 6 octobre 1957 contre la Hongrie et sera 4 fois sélectionné.

Il avait débuté sa carrière professionnelle en métropole au Stade Français en 1950 puis à l’ASCannes et enfin à l’ASMonaco, où il rejoint Boubekeur et tout comme Boubekeur, décédé lui à Cagnes-sur-Mer, Zitouni meurt à Nice suite à une longue maladie.

La France est tout de même fort généreuse d’accueillir, de soigner et d’accompagner jusqu’au paradis d’Allah bon nombre de ceux qui l’ont reniée un jour.

Larbi Ben Barek fut le plus prestigieux de tous les joueurs nord-africains évoluant en France. Ce joueur dont Pelé disait : « Si je suis le roi du football alors Ben Barek en est le Dieu » est mort dans l’oubli le plus complet le 16 septembre 1992 à Casablanca.

Voir en ligne : http://magoturf.over-blog.com/2014/...

Navigation