Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

LE FANFARON (sur une musique de J.-P. Calvet)

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

Je suis un fanfaron, un marchand de mensonges :
Je n’ai rien dans mes poches, les caisses sont vides,
Vous me voyez passer partout comme en un songe,
Je n’ai que des promesses lâchées de ma bride.

Refrain
Mais qui m’a propulsé ainsi jusques aux cieux ?
Il y avait Fillon, Marine et Mélenchon,
Mais qui a cru en moi tellement pernicieux ?
On savait pourtant que j’étais un cornichon !

Je suis un fanfaron, déguisé tout le temps,
Je revêts bien des habits pour être salué :
A Vannes j’y étais pour un petit instant,
En infirmier j’ai failli être rabroué.

Au Maroc, avec le bon Roi Moulay Hassan,
J’ai failli enfiler la belle gandoura
Et à la fin encore que je m’enturbanne :
On a bien apprécié, tous ont crié "hourra !"

A la papeterie encore à Mimizan
J’ai dû coiffer le casque appelé "antibruit",
J’avais senti déjà l’odeur du parmesan :
J’étais dans un nuage, comme reconstruit.

Ce que je préfère, c’est l’habit militaire,
Moi qui ne l’ai jamais porté auparavant,
J’ai comme l’impression que je peux faire taire
Tous les importuns qui sont bien trop éprouvants.

Je suis le fanfaron, fanfaron de malheur,
Partout là où je passe je sape tout bonheur,
Et même si encore on me jette des fleurs,
Je résiste aux affronts de quelques gros gifleurs. (22/07/2017)

Navigation