Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

LE CAMP DES SAINTS*

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

On n’a rien vu venir de la déliquescence :
Pourtant elle était là, toute en efflorescence,
La voilà devenue toute en effervescence
Il nous eût bien fallu quelque réminiscence.

"Le Camp des Saints" en fut la grande prophétie :
Il nous avertissait de notre impéritie,
Ce n’était vraiment pas de quelque facétie
Que Raspail alertait toute lâche ineptie.

Les canots ne cessent de jeter sur nos côtes,
Que ce soit à Noël ou bien à Pentecôte
Tous ces déguenillés en recherche d’asile,
Fuyant d’autres rivages de leur propre exil.

Qu’on leur offre du pain et plus que nos hommages,
Ils bénéficieront d’allocation chômage
Et ils pourront aller faire leurs ablutions
Pour mieux grossir les rangs de leur révolution.

Il faut lire et relire avec forte attention
L’ouvrage né non point d’une imagination,
Mais bien plutôt comme étant l’avertissement
De ce qu’avait masqué un bel aveuglement. (11/07/17)

* D’après l’œuvre de Jean Raspail. 1973. Robert Laffont

Navigation