Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

LA VIE

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

D’un petit mal au crâne on se fait du souci
On se trouve vieilli, on se trouve rassis…
Les années ont passé, s’en est-on aperçu ?
Plus jamais comme avant rien ne sera perçu.

D’un seul coup nous voilà aussitôt confrontés
A l’issue fatale qui ne peut nous rater :
Le temps se raccourcit, comme précipité,
Et la mort s’entrevoit qui vient nous habiter.

La vie fut un parcours d’obstacles bien franchis,
De quelques désespoirs bien souvent affranchi :
Les regrets, les remords jetés au déversoir
Jusqu’à ce qu’advienne pourtant notre Grand Soir.

Et le temps a passé toujours cahin-caha
Soit dans le silence, soit dans le brouhaha,
Aux veillées cependant, toujours leurs lendemains
Nous auront bien montré quelque nouveau chemin.

Il faut l’ultime assaut qui viendra du destin :
Adieu donc à la vie, aux délicieux festins
Qu’elle nous a donné lorsque la symphonie
De ses tonalités plus rien ne se renie ! (25/04/17)

Navigation