L’HYDRE

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

Les arnaqueurs ont la vie dure :
Toutes les voies leur sont ouvertes
Pour vider tous leurs sacs d’ordures
En signe de nouvelle alerte.

On leur ferme la porte au nez,
Ils passeront par la fenêtre,
On les croyait enfin bernés
On les voit tout d’un coup renaître.

Ils sont pour ça tout harnachés
D’outils de grande perfection,
Ils se glissent bien plus fâchés
Sans avoir fait leur contrition.

Ils s’accrochent en vrais morpions
A nos basques, plus virulents
Et se servent de quelques pions
Pour passer pour polyvalents.

Et comme l’hydre d’Héraclès
Ils peuvent se renouveler
Et c’est l’épée de Damoclès
Qui menace de débouler.

Il nous faut donc viser la tête
Pour pouvoir s’en débarrasser :
Les attributs, les épithètes
N’en seront plus ensemencés. (31/05/17)

Navigation