Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

L’AUTRUCHE

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

Tous nos bons socialos, tous ces roses bonbon,
Devront désormais se pourlécher les babines :
Leur soupe n’a que des relents nauséabonds,
Finies également leurs petites combines.

Naïfs, ils avaient cru en une ère nouvelle
Avec l’arrivée de leur petit paltoquet…
Mais ce qu’il a donné de tours de manivelle
N’a fait que détraquer les vétustes braquets.

Et de marche en avant on a fait marche arrière :
Le pays fut voué à l’immense marasme,
Hollande de plain-pied entrait dans la carrière
Peuplée de fantômes et d’étiques fantasmes.

Il avait invoqué Jaurès au Panthéon,
Déposant sa rose hélas vite fanée.
De marche funèbre jouée à l’orphéon
Commençait déjà la chute du Prytanée.

On ne le verra plus gambader en autruche,
Dansant si lourdement sur ses frêles guiboles :
Tant est allée à l’eau notre si pauvre cruche
Qu’elle s’y enfonça avec ses fariboles. (7/11/16)

Navigation