Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

JUSQU’À LA LIE

, par  Ali BouBou , popularité : 2%

Il eût fallu qu’il s’arrêtât
A la première connerie.
Hélas, il les perpétua,
Les changeant en bouffonneries.

Sans plus aucune orientation,
Il se perdit dans le dédale,
Boussole perdue d’addiction
De coups fourrés et de mandales.

Travestissant la vérité,
Et restant toujours aux aguets,
Il crut de sa longévité
Qu’il aurait son dernier muguet.

Le mois de mai de cette année
Devra conclure son mandat,
La tronche encore enfarinée :
Il n’y aura plus d’addenda.

Il restera du monde entier
Encore et toujours la risée :
Patachon et pas qu’à moitié,
La France par lui écrasée.

"Moi, président, oui, je m’en vais,
Je rejoins ma douce Julie :
Les vents contraires sont mauvais"…
Calice bu jusqu’à la lie. (1/04/17)

Navigation