Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

INFO 613 La nostalgérie psychanalyse d’une déchirure

, par  Jean Claude ROSSO , popularité : 1%

AU MENU DU JOUR :
Vous adresse, en pièce jointe, l’ INFO 613 consacrée à la thèse de notre compatriote, le docteur Denis KREMER :


PROLOGUE

Suivant la suggestion de la très aimable professeure de français qui a corrigé mon mémoire, j’ai rajouté page 6 du mémoire un avertissement au lecteur à propos de nom composé Pied-Noir dont on trouve, y compris dans ce mémoire, de très nombreuses orthographes différentes. J’en avais déjà parlé avec les psychanalystes du jury et ma directrice de mémoire, établissant un parallèle entre les incertitudes identitaires, communes chez les Pieds-Noirs, et l’orthographe du mot. Cette aimable professeure à qui je faisais ce même commentaire pour justifier ces orthographes variées, m’a suggéré de préciser la chose en début de mémoire.

J’ai retenu dans le mémoire le terme Pied-Noir. Mais je me demande s’il ne faudrait pas réunir un petit groupe de travail pour décider comment écrire ce mot. Personnellement, je penche pour Piednoir au masculin et Piednoire au féminin, et sans majuscule quand le mot est employé comme adjectif. Ce choix me paraît cohérent avec le néologisme "piednoiritude" que l’on trouve déjà dans certains textes.

Un Pied-Noir, des Pieds-Noirs me laissent perplexe. Un pris tout seul aurait donc un seul pied noir et il faudrait au moins deux PN pour avoir les pieds noirs. De plus, de nos jours le mot Pied-Noir fait référence au descendant d’un colon d’Algérie et non à un terme que l’on voulait ironique pour désigner ces personnes. Quand je dis je suis pied-noir tout le monde comprend que je suis né en AFN, descendant de colon, et ne se penche plus pour voir de quelle couleur sont mes chaussures. Un Piednoir désignerait un habitant de l’Algérie française, comme un Alsacien définit quelqu’un vivant en Alsace. Le Piednoir devient alors un Français sans province, comme l’a écrit un auteur.
Exemple : Mme Hernandez, auteure de pièces de théâtre et Piednoire d’Alger à créer un forum ouvert à tout Piednoir et toute Piednoire où ils et elles peuvent développer un argumentaire typiquement piednoir et défendre avec conviction les valeurs piednoires.

Remarquons que le psychiatre du dessinateur Ors dont je publie le dessin dans le mémoire, s’appelle Dr Pienouar.

Denis KREMER

Qu’il en soit vivement remercié de nous avoir autorisés à le diffuser.

Bonne journée à tous
Jean-Claude ROSSO

Navigation